Les bienfaits de la coriandre

Phyto'top 5 Commentaires

Cet article a été mis à jour le 18 octobre 2018

Utilisée, à l’origine, depuis au moins l’Antiquité, la coriandre s’adresse à toute personne adepte de cuisine, mais aussi à la recherche de solutions naturelles pour traiter certains troubles de manière efficace.

De l’aide pour maigrir au traitement des troubles intestinaux, en passant par la décontraction, la coriandre n’a pas fini de vous étonner !

 

La coriandre : une plante de l’Antiquité

 

Plante herbacée originaire du Moyen-Orient, la coriandre, alias « persil chinois », est utilisée depuis l’Antiquité. Celle que l’on considère comme l’une des épices les plus anciennes au monde se reconnaît, en l’occurrence, par ses fleurs de couleur rose-blanc et ses graines aux teintes jaunâtres, utilisées pour l’aromatisation des aliments. Semées au printemps, les graines se récoltent généralement au mois de juillet.

 

Quels bienfaits ?

 

Si la coriandre présente de nombreux bienfaits, aucune de ses parties n’est négligée, qu’il s’agisse de ses feuilles, ses fruits ou ses racines. Riche en éléments nutritionnels, cette plante contient notamment différentes vitamines (A, K, C, B6), ainsi que du bêta-carotène, du calcium, du fer, des fibres, des lipides, protéines et glucides.

Tout ceci confère à cette plante des vertus médicinales indéniables et des propriétés de différentes natures, en particulier diurétiques, carminatives, antioxydants, antibactériennes et anti-infectieuses. Elle possède également des vertus idéales pour lutter contre l’insomnie, tandis que son usage externe est préconisé pour une décontraction musculaire. Enfin, la coriandre se prête parfaitement aux troubles digestifs (ballonnements, flatulences…) et constitue une véritable aide à maintenir des taux normaux cholestérol. C’est aussi une aide a maintenir une digestion normale des graisses.

Outre ces différents atouts, la coriandre peut aussi être consommée pour lutter contre l’anxiété, la fatigue et la grippe. Différentes recherches sont également effectuées sur les bienfaits potentiels de la coriandre contre le cancer et la maladie d’Alzheimer.

 

Comment l’utiliser ? Où en acheter ?

 

Pour profiter pleinement des vertus de la coriandre, différentes utilisations sont possibles, tant en interne qu’en externe. Naturellement, la consommer dans le cadre de ses recettes de cuisine paraît comme l’utilisation la plus légitime et la plus naturelle au quotidien.

Toutefois, la coriandre existe sous différentes formes en fonction de ce que l’on attend d’elle. En décontractant musculaire, elle s’utilise lors de massages, tandis qu’en phytothérapie, on la consomme plutôt en tisane ou sous forme d’huile essentielle. De leur côté, les grains de coriandre permettent de traiter les troubles gastriques. Pour les nausées, il est préconisé d’utiliser les feuilles fraîches de coriandre. En complément, la coriandre existe également sous forme de gélule, en poudre ou en herbe sèche. Il est ainsi très simple de s’en procurer au sein des hypermarchés et en parapharmacie.

Bon à savoir : la coriandre se retrouve notamment dans Luxéol minceur, un produit parfaitement adapté dans le cadre d’un regime.

Si l’image et la réputation de la coriandre n’est plus à faire, ce n’est pas anodin. Outre la valeur ajoutée qu’elle offre à toute recette de cuisine, cette plante apporte des vertus très appréciables au quotidien.

Share
5 réponses à “Les bienfaits de la coriandre”
  1. Maline

    J’ai toujours utilisé la coriandre en cuisine sans se rendre compte de ses nombreuses bienfaits. c’est vraiment bon de connaitre ces informations. Merci à vous !

    Répondre
  2. Bea

    Je suis surpris sur le fait qu’on puisse utiliser la coriandre contre l’insomnie, c’est ce genre de plante que je cherche depuis longtemps. Et dire qu’on l’utilise bcp en cuisine MERCI !

    Répondre
  3. Lina

    Je l’utilise souvent quand je fais du soupe, il faut dire qu’elle donne un certain gout à nos nourritures mais moi aussi j’ignore tous ses bienfaits jusuqu’à maintenant.

    Répondre
  4. Maline

    cette plante est utilisé aussi bien dans la phytothérapie que dans la cuisine car sa consommation n’apporte que du biens.

    Répondre
  5. Taurine

    Moi je l’utilise depuis toujours comme accompagnement au soupe meme si j’ignore tous les bienfaits qu’elle peut apporter.

    Répondre
Laisser une réponse