Combien de calories compte la sauce oignon doux ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

Cultivé depuis de très nombreuses années en Amérique du Nord et en Europe, l’oignon doux est réputé pour sa saveur particulièrement douce. Cela en fait un aliment parfait dans de nombreuses recettes et préparations de sauces. Ces dernières peuvent accompagner des poissons tout autant que des viandes variées.

La chaîne de restaurants Subway adopte cette sauce depuis 1960 et contribue activement depuis à sa renommée. Combien de calories comporte-t-elle et comment alléger son apport calorifique grâce à une préparation maison ? On vous dit tout.

La sauce à l’oignon doux : pauvre en matières grasses et riche en glucides

En réalité, on estime qu’une portion de 25 grammes de sauce apporte approximativement 50 kcal. Cette sauce à l’oignon doux comporte en réalité peu de matières grasses. Son apport le plus important est surtout apporté par les glucides. Durant un régime, cette sauce est à consommer avec la plus grande des modérations, surtout si elle est d’origine industrielle.

Préparée maison, elle peut être ajoutée à un sandwich équilibré par exemple. Une dose de 20 grammes est largement suffisante pour un sandwich classique. Dans les fast-foods, la portion utilisée dépasse bien souvent les 25 grammes et contient des sucres la majorité du temps.

La sauce à l’oignon doux : de faibles valeurs nutritionnelles

L’oignon doux est source de vitamines B et C. Cet aliment santé est également riche en oligo-éléments comme le potassium, le calcium, le magnésium et le phosphore. Ces derniers sont particulièrement importants dans le renouvellement des cellules de l’organisme.

Cependant, la sauce à l’oignon doux ne renferme que peu de ces oligo-éléments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Ses qualités nutritionnelles ne sont que relatives. On apprécie donc sa saveur douce et onctueuse en bouche mais côté santé, elle n’est pas suffisante pour nous maintenir en bonne santé.

Idée recette maison sauce à l’oignon doux

Vous pouvez effectuer cette recette directement au thermomix ou au cookeo pour plus de simplicité.

Ingrédients :

– 1 c. à s. de vinaigre blanc
– 1 c. à soupe de vinaigre de vin
– 1 cuillère à café de vinaigre balsamique
– 1 c. à café de sucre (de préférence cassonade)
– 1 c. à café d’ail en poudre
– 1 cuillère à café de pavot
– 1 cuillère à c. de jus de citron , de préférence bio
– 100 g de sirop de maïs
– Du sel et du poivre
– Du cumin et du paprika

Préparation facile et rapide :

– Lavez et hachez les oignons doux à l’aide d’un couteau
– Faites revenir les oignons dans un peu de margarine ou d’huile vierge extra, à feu moyen et ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre blanc et de vinaigre de vin, ainsi qu’une cuillère à café de vinaigre balsamique et la cassonade, l’ail en poudre et le jus de citron. Mélangez bien
– Réduisez le feu après 3 minutes. Ajoutez le cumin et le paprika. Incorporez du sel et du poivre
– Ajoutez 2 c. à soupe d’eau et laissez mijoter pendant 20 minutes à feu doux
– Remuez bien la sauce sur feu doux au fur et à mesure de sa cuisson. Elle doit se transformer en crème. En cours de cuisson, ajoutez le sirop de maïs et la cuillère à café de pavot.

Share

Combien de calories dans la glace pistache ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

Si la couleur de la glace pistache met en appétit, il est également difficile de résister à la promesse d’une saveur exceptionnelle. Attention, c’est un aliment calorique qui ne s’accorde pas vraiment à un régime minceur.

Une crème glacée particulièrement riche

Allons droit au but. Dans 100 gr de glace à la pistache, il y a environ 169 calories. Cela équivaut à 8% des apports caloriques journaliers si l’on se base sur un menu à 2 000 kcal par jour. Si vous êtes au régime, il va de soi que vous devez ingérer beaucoup moins de calories et du coup, la glace pistache n’est pas votre alliée.

Il faut aussi noter que cette glace se savoure principalement pour le plaisir et non pour compléter un programme amincissant. Pour preuve, 100 gr vous apportent 23 grammes de sucres composés essentiellement de glucose. Le lait utilisé dans les industries étant entier, il faut compter sur une moyenne de 7gr de lipides dans 100 grammes de glace pistache. L’apport en protéines est de l’ordre de 2,4 g.

Astuces pour intégrer la glace pistache à son menu

Hors régime amincissant, vous pouvez consommer 1 à 2 boules de glace pistache de manière intermittente. Il est essentiel de conjuguer cette douceur à une alimentation saine et équilibrée pour préserver votre santé. Si vous pratiquez des activités sportives, il est possible de manger cette glace juste avant l’effort. La dose de sucre vous évitera les coups de pompe en vous fournissant un maximum d’énergie. Il est bien sûr important d’éviter tout excès.

Si vous faites attention à votre ligne mais que vous avez du mal à résister à la glace pistache, pensez à vous préparer une crème glacée maison.

Recette de la glace pistache light

Pour 4 portions, prévoyez :

– 2 jaunes d’œufs
– 250 ml de crème liquide allégée
– 250 ml de lait écrémé 0% matière grasse
– 100 gr d’éclats de pistache de pâte de pistache bio
– 50 g de stevia

Préparation de votre glace fait maison

Mettez les jaunes d’oeufs, la stevia et le lait dans le bol d’un autocuiseur à l’instar du thermomix. Mélangez 6 minutes à vitesse 3 sur une température de 80°C.
Ajoutez la crème et les éclats ou la pâte de pistache. Mixez le tout 10 secondes à vitesse 5.

Laissez refroidir puis transvasez dans un récipient allant au congélateur. Comptez un minimum de 4 heures pour que le mélange durcisse.

Battez à nouveau au thermomix 1 minute avant de servir.

Vous pouvez remplacer le lait par du lait de soja et la crème traditionnelle par une crème de soja si vous prévoyez réaliser une crème glacée vegan.

La glace à la pistache est très calorique. Consommez-la avec modération et adoptez une bonne hygiène de vie pour ne pas être obligé de vous passer de cette gourmandise.

Share

Salade de pâtes et régime sont-ils compatibles ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

Délicieuses, variées, croquantes, les salades de pâtes constituent des entrées et même des repas entiers tant elles sont consistantes. L’apport calorique d’une salade de pâtes varie en fonction des ingrédients qui la composent. Lors d’une surveillance d’alimentation, il sera donc nécessaire de vérifier l’apport calorique des aliments accompagnant vos pâtes.

La salade de pâtes : idéale dans un régime minceur

Variant de 130 à 350 kcal, la salade de pâtes est idéale dans un régime surtout si elle comporte des légumes diététiques. Avec une salade minceur, vous pouvez en plus des macaronis, des coquillettes, des tortis, y inclure des miettes de thon, du maïs, des tomates. Rafraîchissante et idéale l’été, une salade de pâtes devient calorique si elle accompagnée avec une sauce cocktail ou mayonnaise.

Une recette de salade de pâtes diététique

Facile et rapide à préparer, une salade de pâtes convient parfaitement dans le cadre d’un régime Weight Watchers. Voici donc une recette simple à concevoir et diététique.

Ingrédients

  • 250 grammes de farfalles
  • 4 petites tomates
  • 400 grammes de crevettes roses
  • de la coriandre
  • sel et poivre

Préparation

Après avoir découpé en petits morceaux les courgettes, faites les revenir à la poêle. Ajoutez les crevettes roses décortiquées puis salez et poivrez et attendez quelques minutes de cuisson. Faites cuire dans une casserole d’eau salée vos pâtes entre 8 et 10 minutes. Mélangez enfin tous vos ingrédients et placez les au frais. Découpez vos tomates en quartiers ou en petits morceaux puis ciselez la coriandre. Salez et poivrez puis servez frais.

Les bienfaits sur la santé d’une salade de pâtes

S’alliant aussi bien avec du poisson, de la volaille, des légumes, et se préparant avec un reste de pâtes cuites de la veille, une salade de pâtes est un mets rapide à préparer. Une salade de macaronis avec ou sans gluten avec des légumes croquants et du thon équivaut à 315 kcal.

Pouvant faire office de salade-repas au déjeuner ou dîner, ce mets apporte un taux important de glucides et de protéines. Source de vitamines A, B9 et C, une salade de pâtes peut être préparée avec divers ingrédients, faisant ainsi varier les plaisirs. Afin d’obtenir un plat équilibré et bon pour la santé, vous devez inclure des sources de protéines comme avec la volaille ou le saumon.

Pouvant être accompagnée avec un filet de sauce allégée, une salade de pâtes est un plat complet riche en potassium. Savoureuse, idéale lors de la surveillance de poids, ce mets a l’avantage de procurer une sensation importante de satiété.

Share

Le cassia angustifolia pour maigrir ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

Il existe une grande variété de plantes pour maigrir. Le cassia angustifolia en fait partie. Il contribue à éliminer les déchets du corps par ses propriétés laxatives et favorise un affinement de celui-ci notamment grâce au fait qu’il évite les gonflements du corps.

Le cassia angustifolia aide à maigrir

Beaucoup de personnes souffrent de rétention d’eau notamment après une grossesse, quand elles ont un problème de système sanguin, quand elles consomment beaucoup trop de sel ou sont sujettes à une fluctuation hormonale.

Or, cette pathologie entraîne des gonflements au niveau du corps avec pour conséquence, une silhouette disgracieuse. Pour en venir à bout, la consommation de séné sera fortement recommandée étant donné ses propriétés laxatives qui permettront d’éliminer l’excédent d’eau dans le corps.

Cette plante naturelle est aussi tout indiquée pour détoxifier l’organisme. Les toxines sont à l’origine du surpoids indésirable. Elles empêchent les organes comme le foie de fonctionner correctement. Pourtant, ces derniers sont indispensables pour nettoyer le corps. Grâce au séné, ces matières toxiques inutiles seront expulsées efficacement.

La plante peut favoriser aussi votre transit intestinal au moment de vos régimes. On sait que les restrictions alimentaires peuvent entraîner une constipation à cause d’apports insuffisants de nutriments. Le séné pourra donc vous aider à évacuer vos selles plus facilement. Vous vous sentirez ainsi plus léger, moins ballonné.

Les bienfaits sur l’organisme

Le séné est également très bénéfique pour restaurer l’équilibre du système digestif. Les actifs laxatifs contribuent à traiter les cas de constipation occasionnelle. Ceux qui ont besoin de se faire purger les intestins peuvent également recourir à cette plante naturelle.

En outre, cette dernière est préconisée pour soigner les hémorroïdes puisqu’elle a des effets efficaces sur le côlon. Un autre avantage du séné est que même s’il ramollit les selles, il ne provoque pas une hausse de leur fréquence. D’ailleurs, cette plante a tellement de vertus qu’elle bénéficie de la reconnaissance de plusieurs autorités médicales, pour ne citer que l’OMS, l’EMA ou encore l’ESCOP.

Les contre-indications

« Puis-je consommer le cassia angustifolia ? » Vous vous posez la question ? En réalité, tout dépend de votre état de santé. A savoir que cette plante naturelle est déconseillée en cas de constipation chronique, d’inflammation du côlon, d’importante déshydratation ou encore de troubles cardiaques. Les femmes enceintes ainsi que les enfants de moins de 12 ans ne devraient pas prendre de ce produit. Néanmoins, le plus sage est de toujours demander un avis médical avant d’en consommer.

Comment consommer le cassia angustifolia ?

En phytothérapie, les feuilles et les fruits de la plante sont utilisés. La préparation est des plus simple, il vous suffira de faire bouillir 200 ml d’eau puis ajoutez ensuite une cuillère à café de fruits. Laissez infuser une dizaine de minutes puis passez à la passoire avant de consommer. L’idéal est de boire cette infusion la nuit avant d’aller dormir. Par précaution, la cure ne doit pas aller au-delà de dix jours.

Et veillez également à ne pas faire de surdosage, car cela pourrait entraîner un ramollissement significatif des selles, qui pourraient même devenir très liquides et engendrer des irritations. Il est recommandé d’arrêter immédiatement le traitement si vous éprouvez des difficultés cardiaques ou si vous sentez que vos muscles s’affaiblissent.

Share

La sauce hollandaise fait elle grossir ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

La sauce hollandaise fait partie du patrimoine gastronomique. Contrairement à l’idée que l’on a des sauces en général, certaines ne sont ni lourdes ni trop grasses. Et bonne nouvelle, la hollandaise en fait partie, tout dépend comment elle est préparée. On peut donc affirmer que la sauce hollandaise ne fait grossir que si l’on nappe trop généreusement et qu’on finit de saucer jusqu’à la dernière goutte.

Qu’est-ce que contient une sauce hollandaise traditionnelle ?

Les principaux ingrédients de cette recette qui a fait la renommée de tant de poissons sont simples : des oeufs et du beurre. S’ils sont relativement caloriques, il n’y a pas de farine à ajouter. C’est pour cette raison qu’elle est tant appréciée pour sa texture légère qui accompagne si délicieusement les poissons.

D’autre part le dernier ingrédient, en dehors du poivre et du sel, est pauvre en calories : le citron. Il joue principalement un rôle de correcteur. Vous pouvez faire vous même l’émulsion ou la réaliser avec un Thermomix.

La recette d’une sauce hollandaise allégée, simple et rapide ?

Rien de plus simple, il suffit de remplacer le beurre par un yaourt. Pour une personne, 60 grammes de yaourt sont suffisants. Fouettez dans une casserole le yaourt avec un jaune d’oeuf, une cuiller à café de moutarde ou un trait de jus de citron ( sans citron, la recette fonctionne tout aussi bien). Faites ensuite chauffer au bain marie pendant une quinzaine de minutes.

Une fois que la sauce s’est épaissie, laissez reposer puis ajouter le sel et le poivre. Selon vos goûts, vous pouvez ciseler quelques brins d’aneth ou des pluches de cerfeuil.

Avec quels aliments servir la sauce hollandaise pour ne pas grossir

En effet, les aliments qui accompagnent cette sauce traditionnelle doivent être le moins caloriques possible. En dehors du bar, du cabillaud ou certains poissons de rivière, vous pouvez napper cette sauce sur des légumes verts comme les asperges ou une tombée d’épinards. La sauce hollandaise ajoutera un peu de gourmandise sur des légumes qui ont besoin d’un petit pep’s, d’où l’intérêt du citron ou des aromatiques.

Dans la catégorie des aliments peu caloriques et très protéinés, on peut aussi citer le blanc de poulet. La sauce hollandaise l’escorte merveilleusement bien et ce n’est pas une débauche de calories.

Pour conclure, on peut dire que la sauce hollandaise n’est pas la plus calorique des sauces. Elle ne contient que 200 kcal pour 100 grammes. Or avec un plat, on en verse à peine 15 grammes soit un peu plus de 30 kcal. Sachez aussi que, comme beaucoup de sauces, c’est bien plus souvent ce qu’elles accompagnent qui peut être responsable de kilos en trop, notamment le pain qui sert à faire saucette.

Share

Les noix de cajou font-elles grossir ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

La noix de cajou est ce petit fruit sec que l’on présente à l’apéritif ou que l’on utilise pour agrémenter et apporter une touche croquante aux plats préparés généreusement. Originaire de l’arbre d’acajou Brésilien, ce fuit est perçu comme une bombe calorique.

Détrompez-vous! Il renferme de nombreux bienfaits, il suffit de maîtriser sa consommation. Zoom sur ce petit fruit sec.

Les noix d’acajou font grossir : vrai ou faux ?

Contrairement aux idées reçues, la noix de cajou est un fruit qui présente de nombreuses vertus. Mais pourquoi pense-t-on que ce fruit favorise la prise de poids? La réponse est simple! La noix de cajou renferme 600 kcal pour une portion de 100 grammes, ce qui est énorme. Mais ce que l’on ignore c’est qu’il s’agit de graisses dites insaturées, en majeure partie non absorbées par l’organisme.

De plus, il s’agit d’un excellent coupe-faim et antioxydant. En effet, sa consommation engendre une sensation de satiété très intéressante dans le cadre d’un régime.

La noix de cajou est également appréciée pour sa richesse en protéine, en minéraux et en oligo-éléments tels que le magnésium, le potassium, le calcium, le zinc, le fer et le cuivre, ainsi que pour ses vitamines B. Toutefois, il faut la consommer consciencieusement. Dans le cadre d’un programme minceur, ne dépassez pas une consommation quotidienne de 30 grammes, ce qui correspond à environ 10 petits fruits.

Dur ou mou, ce fruit est délicieux. Vous pouvez le déguster dans des recettes très variées, sucrées et salées. Ainsi, on vous propose une façon allégée de cuisiner la noix de cajou.

Savourer les noix de cajou sans grossir

Recette du riz sauté aux noix de cajou.

Pour 4 personnes
Préparation: 10 minutes
Cuisson: 15 minutes

Ingrédients

-400g de riz cuit
-1 poivron rouge
-150g de haricots rouges cuits
-150g de noix de cajou
-3 cuillères à soupe d’huile d’olive
-1 cuillère à soupe de gomasio

Préparation

1.Lavez et épépinez le poivron rouge, puis coupez-le en petits morceaux.

2.Faites chauffer l’huile dans une sauteuse. Versez le riz et faites-le rissoler.

3.Ajoutez les morceaux de poivron, les haricots bien égouttés et les noix de cajou. Remuez et laissez chauffer à découvert quelques minutes.

4.Saupoudrez de gomasio, remuez et servez chaud.

Intégrer les noix de cajou à son programme minceur

Il est possible de consommer les noix de cajou sans culpabiliser. Il vous suffit de les intégrer à vos recettes en quantité très limitée. De nombreuses études ont montré que le nombre de calorie élevé que contiennent les noix de cajou n’est pas entièrement absorbés par l’organisme, ce qui explique leur intérêt dans le cadre d’un programme minceur, en plus de leur effet coupe-faim.

Ainsi, vous pouvez les intégrer aux céréales du petit déjeuner, à vos salades en entrée pour le déjeuner, au smoothie du goûter mais aussi au plat principal du dîner. Mais attention, ne la consommez pas à tous les repas. Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il est préférable d’en consommer une fois à deux fois par jour en respectant la quantité conseillée.

La noix de cajou est donc un fruit très savoureux qu’il suffit de consommer avec modération dans le cadre d’un programme amincissant pour bénéficier de ses nombreuses propriétés nutritives bénéfiques pour la santé.

Share

Le vinaigre de cidre est-il efficace pour maigrir ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

Considéré comme un brûleur de graisse, le vinaigre de cidre demeure un excellent allié pour venir à bout des kilos en trop. Découvrez les effets minceur de ce produit issu de la double fermentation du jus de pomme et comment le prendre.

Comment le vinaigre de cidre aide à maigrir sans régime ?

Les avis sont catégoriques : liquide, il assure une digestion très rapide. Sa composition en pectine élimine les graisses. En effet, cette molécule les piège, puis s’en débarrasser. Aux propriétés coupe-faim, elle augmente la sensation de satiété. L’acide acétique qu’il contient stimule le métabolisme et bloque l’assimilation de l’amidon, un glucide complexe. Résultat : une combustion express des graisses.

Enfin grâce à ses acides, il régule le taux de glycémie.

Comment utiliser le vinaigre de cidre pour perdre du poids ?

Parce qu’il est un acide. ne le prenez jamais pur pour éviter d’éventuels dégâts sur l’estomac ou l’œsophage.Pour maigrir du ventre des cuisses, diluez-en 3 cuillerées à soupe dans un grand verre d’eau de 25 cl. Buvez cette boisson au moins 30 minutes avant chaque repas.Suivez cette technique durant plusieurs mois. Avant et après, les différences sont visibles.

Le vinaigre de cidre est-il efficace ?

Évitez la prise d’aliments gras et perdez jusqu’à 1 voire 2 kilos par semaine. Variez aussi les plaisirs. Mélangé à de l’huile d’olive, il agrémente toute recette de salade. Pour plus d’efficacité, combinez sa prise à du sport. Vous pourrez perdre jusqu’à 3 kgs. D’après des témoignages de nutritionnistes, le combiner à de la vitamine B6, laminaire et lécithine renforce ses propriétés pour maigrir.

Le vinaigre de cidre dans les régimes

Dans le régime Dukan, sont prônées les gélules minceur à base de vinaigre de cidre. Si toutefois, vous suivez le régime Thonon, l’assaisonnement conseillé pour vos salades devra être à base de ce liquide. Privilégiez le produit bio et non pasteurisé, produit artisanalement. Parce qu’il contient de l’alcool, 2 à 8%, faites attention à votre consommation quotidienne.En cas d’allaitement, demandez conseils au pédiatre.

Share

Peut-on maigrir grâce à la médecine douce ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

Si maigrir n’est pas toujours facile, c’est bien souvent parce que les régimes draconiens ne sont pas adaptés à la majorité des personnes. Heureusement il existe la médecine douce qui peut vous aider à perdre du poids tout en douceur.

La naturopathie pour maigrir

La naturopathie est une forme de médecine qui consiste notamment à réapprendre à manger. En apprenant à donner à votre corps ce dont il a réellement besoin, vous mincirez automatiquement et naturellement. De plus vous aurez une meilleure digestion qui ne sera plus bloquée par de mauvais aliments et cela est primordial lorsque l’on souhaite perdre du poids.

Pour commencer il est conseillé de vous faire suivre par un naturopathe professionnel qui vous aidera à réapprendre à manger de la bonne façon.

L’acupuncture

Médecine chinoise ancestrale, l’acupuncture consiste à planter de minuscules aiguilles sur des points particuliers afin de travailler et de débloquer les canaux d’énergie du corps. Elle peut aider à mincir notamment en réduisant le stress. En effet, l’angoisse est l’un des principaux facteur de la prise de poids. Une fois votre énergie rééquilibrée et le stress envolé vous verrez que vous vous nourrirez beaucoup plus sainement et n’aurez plus envie de grignoter à toute heure.

Pour conclure nous dirons que la médecine douce est très efficace pour perdre du poids. Plus douce et plus durable qu’un régime restrictif, elle permet également de se sentir mieux dans sa peau de façon générale. Il est parfois très simple de régler un problème de façon naturelle.

La rétention d’eau par exemple peut être diminuée en buvant beaucoup d’eau et d’infusion par exemple. Bien entendu, si vous êtes une femme enceinte , assurez-vous de demander conseil à votre médecin avant de faire quelque modification que ce soit dans votre alimentation.

Share

Peut-on maigrir avec les huiles essentielles ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

Certaines huiles essentielles peuvent vous aider à perdre du poids et vous affiner. Qu’elles soient raffermissante s ou possèdent des effets brûle graisse, elles ont chacune leurs bienfaits et propriétés. Dans cet article nous verrons quelles huiles essentielles utiliser pour mincir et comment s’en servir.

Les vertus » amincissante des huiles essentielles

L’une des huiles essentielles les plus efficaces pour maigrir est l’huile essentielle de citron.

Elle vous aidera notamment à perdre de la graisse et à lutter contre la cellulite. L’huile essentielle de genévrier, elle, luttera contre la rétention d’eau quand l’huile essentielle d’estragon vous permettra de perdre de la graisse du ventre et de retrouver un ventre plat.

Contre les jambes lourdes utilisez l’huile essentielle de menthe poivrée, le pamplemousse contre la cellulite et n’hésitez pas également à vous soigner avec les huiles de citronnelle et d’eucalyptus qui en prime vous apporteront un peu de frais.

Utilisation des huiles essentielles pour mincir

Tout d’abord il est conseillé d’acheter toutes ses huiles bio s et si possible fait maison. Vous pouvez en trouver pour diffuseur, ce qui parfumera votre intérieur tandis que certaines s’utilisent en massage ou même directement dans la nourriture. Attention, les femmes enceintes devront demander l’avis d’un médecin car certaines huiles peuvent être dangereuses pendant la grossesse. Les sportif s peuvent également se renseigner avant d’utiliser cette méthode.

Pour conclure nous dirons qu’il est tout à fait possible d’utiliser les huiles essentielles pour perdre du poids. Il faut tout de même faire attention à bien connaître son sujet pour les utiliser de la bonne façon sans quoi il peut y avoir des risques pour la santé. N’hésitez donc pas à contacter un professionnel avant d’utiliser les huiles essentielles pour perdre du poids.

Share

Maigrir avec du gingembre ?

Phyto'top Ajouter un commentaire

Le gingembre est un ingrédient qui n’est pas forcément très répandu mais qui mérite le plus grand intérêt !

Ses vertus et bienfaits dans le domaine de la minceur sont reconnus et il pourrait amplement vous aider à gommer certains kilos en trop, facilement et rapidement.

Comment le gingembre peut-il m’aider à mincir ?

Ses propriétés amincissantes sont légion. Si vous le consommez juste avant les principaux repas de la journée, le gingembre vous donne une impression de satiété avant de commencer à manger. De plus, le gingembre améliore votre digestion.

Enfin, le gingembre accélère votre métabolisme, incitant ainsi votre organisme à moins stocker mais aussi à éliminer les toxines et graisses accumulées.

Quand et comment consommer du gingembre pour m’affiner ?

Quand ? Avant chaque gros repas de votre journée, surtout le soir.

En effet, dîner léger est une bonne habitude à prendre quand on est au régime. Si vous n’avez déjà plus faim en passant à table, votre repas n’en sera que plus light. Pour certaines personnes, il est plus agréable de prendre du gingembre à jeun, avant une bonne séance de sport ou un petit déjeuner copieux. Cela fonctionne aussi.

Comment ? Vous pouvez trouver très facilement du gingembre en poudre mais les avis sont unanimes, plutôt que moulu, c’est frais qu’il est le plus goûteux et efficace.

Sous forme de thé bio détox, il sera toutefois peut-être plus facile à consommer. Sa conservation sera aussi plus simple à la maison. Sinon, pensez à l’associer avec du citron et du miel durant votre régime. Ces trois ingrédients ensemble dans une même recette vont former un cocktail minceur très efficace.

Y a-t’il des contre indications ?

Oui, le gingembre est à proscrire si vous êtes enceinte.

Après une grossesse, vous pouvez entamer ce type de programme, sauf si vous êtes encore en plein allaitement. Le gingembre est réputé pour calmer les nausées mais vous ne devez le consommer qu’à titre exceptionnel, en dose homéopathique. Les effet secondaires sont variables d’une femme à l’autre mais le risque est réel.

Plus tard, vous pourrez en boire de nouveau en tisane, en cas de fatigue ou d’insomnie surtout, pour dormir paisiblement.

Share