Le thym et ses multiples vertus

Phyto'top Ajouter un commentaire

Souvent utilisé en cuisine pour parfumer mets et plats, le thym dispose de nombreuses vertus thérapeutiques, le qualifiant de plante médicinale par excellence.

Les qualités médicinales du thym

En dépit de son apparence desséchée, le thym est l’une des plantes qui soignent quasiment toutes les maladies.

Son efficacité a été maintes fois prouvée tant dans le domaine de la médecine que de celui de la phytothérapie. C’est la raison pour laquelle, il convient d’en garder en permanence dans ses placards de cuisine ou sa boîte à pharmacie.

Le thym considéré comme un antiseptique, antiviral et antifongique reconnu

Le thym est en effet un antiseptique reconnu dont se servaient déjà les Romains pour purifier l’air.

Ils les faisaient brûler ou en  le mettant dans leur bain avant de partir en guerre.

Ces usages :

  • Traiter la lèpre, la paralysie ou l’infection provoquée par les poux
  • Les herboristes de l’époque quant à eux, l’utilisaient pour traiter les morsures de serpents, les crampes musculaires et les hoquets
  • Il stimule le système immunitaire d’une personne sensible aux infections respiratoires, urinaires, maladies tropicales
  • Soigne les infections respiratoires chroniques telles que la pharyngite, la bronchite, la laryngite et autres.

Conseil d’utilisation :

  • On peut l’infuser comme une tisane ou l’inhaler dans un bol d’eau bouillante.

Pour cela, plongez-y 2 cuillères à soupe du remède et penchez la tête au-dessus en vous couvrant d’une serviette. Respirer et faire entrer la vapeur dans les conduites nasales permettent de les décongestionner.

Le thym : Un antibiotique efficace ?

Le thym permet aussi d’arriver à bout des infections ORL comme l’otite, l’angine, la sinusite, la rhinite.

Cette sphère du nez, gorge et des oreilles est en effet la cible préférée de nombreux virus et bactéries qu’une infusion au thym peut également guérir.

Celle-ci soigne dans la même optique le rhume, la grippe et les courbatures, notamment en période d’hiver. En calmant la toux et les gorges irritées, le thym aide à mieux respirer grâce à sa teneur en phénol, une substance expectorante et stomachique disposant de vertus antivirales.

Le thym : Un remontant efficace

En cas de fatigue chronique sans raison apparente ou baisse de libido inexpliquée, l’usage du thym s’avère également efficace.

Combiné à de la gelée royale ou du ginseng, il rebooste l’organisme en manque de force physique.

L’une de ses variétés, le thym serpolet est en outre un neurotonique et énergétique puissante, particulièrement indiquée aux les personnes convalescentes ou dont la motivation fait défaut.

Le thym peut également traiter les troubles digestifs

L’huile essentielle de thym peut aussi traiter la gastro-entérite, une infection du système digestif causant des nausées, crampes abdominales et diarrhées.

En nettoyant efficacement le tube digestif, les substances issues du thym y suppriment les parasites tout en sauvegardant les bonnes bactéries utiles à la digestion.

Dans la même optique, le thym optimise aussi les fonctions du foie et prévient l’apparition d’hépatite, de cirrhose, de dysenterie, du sang dans les selles.

Share
Laisser une réponse